Tousser des mucosités vertes : ce que vous devez savoir

traitement mucosités vertes
Advertisement

Toussez-vous des mucosités vertes? Voici tout ce que vous devez savoir sur les mucosités vertes, comment vous pouvez traiter cette condition naturellement et quand consulter un médecin

Qu’est-ce que les mucosités ?

Les mucosités et le mucus sont techniquement une seule et même chose : les mucosités sont du mucus qui est créé dans votre système respiratoire, en particulier votre poitrine, tout en combattant une infection, un sous-produit de l’inflammation dans vos voies respiratoires.

Les mucosités peuvent être de différentes couleurs, y compris transparent ou blanc, vert ou jaune, rouge ou rose, marron, gris ou noir. Lorsque les mucosités sont expulsées des voies respiratoires par la toux, on parle de crachats.

Qu’est-ce qui cause les mucosités vert?

Lorsque votre mucus ou vos mucosités sont verts, tous les signes indiquent une infection respiratoire. Cependant, le type d’infection respiratoire ne peut pas nécessairement être discerné uniquement par la présence de mucosités vertes lorsque vous toussez ou éternuez.

Les causes des mucosités vertes peuvent inclure :

  • Sinusite, également connue sous le nom d’inflammation des sinus. La sinusite peut être causée par un certain nombre de virus, de bactéries et d’irritants ou d’allergènes en suspension dans l’air.
  • Bronchite. Bien que cette affection des voies respiratoires commence généralement par une toux sèche, elle peut évoluer vers une toux qui produit des mucosités claires ou blanches, puis évoluer vers des mucosités vertes en cas d’infection croissante (qui peut passer de nature virale à bactérienne).
  • Pneumonie. Il existe des types de pneumonie virale, fongique et bactérienne, qui évoluent généralement toutes à partir d’une infection respiratoire préexistante.
  • Fibrose kystique. Une caractéristique de cette maladie respiratoire chronique est l’accumulation de mucus dans les poumons. Le flegme de la fibrose kystique peut être une gamme de couleurs, y compris le vert foncé.

Vous remarquerez peut-être que la couleur ou la texture de votre flegme change au cours de votre maladie. Au fur et à mesure que votre système immunitaire continue de combattre l’infection dans votre système respiratoire, vos mucosités peuvent devenir plus épaisses et d’un vert plus foncé.

Cet épaississement et cet assombrissement peuvent également être un signe de déshydratation et une indication que vous devez pousser plus de liquides.

Advertisement

[ LIRE AUSSI : Messieurs, voici 5 exercices que vous devriez à faire tous les jours pour vivre plus longtemps ]

Comment traiter les mucosités vertes?

COMMENT traiter les mucosités vertes

Lorsque vous avez des mucosités de toutes sortes dans votre système respiratoire, cela peut entraîner une bonne dose d’inconfort et de perturbation de votre routine quotidienne. Vous voudrez concentrer votre traitement sur la minimisation des symptômes gênants associés à la maladie qui vous fait cracher des mucosités vertes :

1. Hydratez-vous et continuez à manger.

L’hydratation est essentielle pour aider à fluidifier les mucosités dans vos voies respiratoires et à maintenir votre système immunitaire en forme. Manger sainement est également essentiel pour surmonter votre infection respiratoire.

2. Utilisez un humidificateur.

Garder votre système respiratoire hydraté grâce à l’humidité ambiante est tout aussi important pour soulager les symptômes que de vous rappeler de boire beaucoup d’eau et d’autres liquides hydratants.

3. Remèdes maison

Essayez des remèdes maison connus, comme vous gargariser avec de l’eau salée ou appliquer des huiles d’eucalyptus ou des cataplasmes sur votre poitrine pour aider à déloger les mucosités et soulager les maux de gorge.

4. Prenez des médicaments en vente libre pour soulager les symptômes.

Concentrez-vous sur les médicaments contenant des expectorants tels que Robitussin Maximum Strength 12 Hour Toux & Mucus Extended-Release Tablets, qui contient de la guaifénésine pour aider à fluidifier les mucosités, ce qui facilite la toux.

5. Repos.

C’est simple, mais c’est vrai. Votre corps a besoin d’un repos approprié pour combattre une infection. Ne vous forcez pas à reprendre votre routine quotidienne trop rapidement, sinon vous risquez de retarder le processus de guérison.

Étant donné que les mucosités vertes sont un signe connu d’infection, de nombreuses personnes peuvent croire que cela signifie qu’elles ont besoin d’un traitement antibiotique. Cependant, toutes les infections qui peuvent vous faire cracher des mucosités vertes n’appellent pas des antibiotiques.

En fait, l’utilisation d’un traitement antibiotique pour combattre tout ce qui peut causer votre flegme vert pourrait contribuer à la lutte en cours contre la résistance aux antimicrobiens.

Consultez votre médecin traitant pour savoir quel est le traitement approprié pour l’infection que vous rencontrez. Vous apprendrez peut-être que vous n’avez qu’à soulager vos symptômes pendant que votre système immunitaire repousse l’infection par lui-même.

En fait, si vous crachez des mucosités vertes et que vous n’avez jamais reçu de diagnostic de maladie respiratoire chronique (telle que l’asthme ou la maladie pulmonaire obstructive chronique, également connue sous le nom de MPOC), il y a de fortes chances que cela se limite d’elle-même.

Les infections bactériennes disparaissent généralement en deux semaines ou moins; les infections virales peuvent durer jusqu’à trois semaines.

Lire Aussi : 9 Huiles essentielles pour soulager naturellement la toux

Advertisement