Que faire pour arrêter une fausse couche?

Que faire pour arrêter une fausse couche?

février 2, 2020 Non Par Dr sandra

Une fausse couche ne peut pas être arrêter dans la plupart des cas. Une fausse couche est une grossesse qui se termine de façon inattendue au cours des premières semaines ou des premiers mois. Cela s’appelle également un avortement spontané.

Les facteurs qui conduisent à la plupart des fausses couches sont inévitables. Ces problèmes comprennent des anomalies chromosomiques et des problèmes de développement du fœtus.

Les fausses couches ne sont pas rares. Environ 10% des grossesses précoces se terminent par une fausse couche avant la vingtième semaine. Le nombre réel de fausses couches peut également être plus élevé, car de nombreuses personnes font une fausse couche avant de savoir qu’elles sont enceintes.

Bien que vous ne puissiez pas empêcher une fausse couche, vous pouvez prendre des mesures pour avoir une grossesse plus saine. Cela peut réduire le risque de fausse couche en réduisant le risque de causes possibles de la fin prématurée de la grossesse.

Qu’est-ce qui cause une fausse couche?

Il est difficile d’identifier une cause exacte d’une fausse couche. Dans la plupart des cas, la cause est quelque chose que vous n’auriez pas pu empêcher, ce qui signifie que vous n’auriez pas pu empêcher la fausse couche non plus.

Rarement, les médecins peuvent trouver un problème qui augmente le risque de fausse couche. Dans ce cas, le traitement du problème peut aider à prévenir une fausse couche future.

Premier trimestre

Environ 80% des fausses couches surviennent au cours du premier trimestre. Le premier trimestre fait référence au temps entre les semaines 1 et 13.

Les causes courantes de fausse couche au cours du premier trimestre comprennent:

Anomalies génétiques. Plus de la moitié des fausses couches du premier trimestre sont le résultat de problèmes avec les chromosomes du fœtus. Si votre corps détecte que le fœtus a des dommages ou des chromosomes manquants, cela mettra fin à la grossesse.

Caillots sanguins. Une condition appelée syndrome des antiphospholipides (APS) provoque des caillots sanguins qui peuvent mettre fin à une grossesse. Cette condition peut être traitée avec des médicaments pour éviter une fausse couche.

Grossesse extra-utérine. Ce type de grossesse potentiellement grave mais rare survient lorsque le fœtus commence à se développer en dehors de l’utérus. Les grossesses extra-utérines ne peuvent être sauvées et constituent une urgence médicale nécessitant un traitement immédiat.

Problèmes placentaires. Si le fœtus et le placenta ne sont pas compatibles, la grossesse peut être perdue. De même, les défauts utérins, y compris une forme anormale, peuvent également provoquer la fin soudaine d’une grossesse.

Deuxième trimestre

Une fausse couche à ce stade avancé de la grossesse, des semaines 13 à 24, est beaucoup moins fréquente. Si cela se produit, la cause est probablement liée à des problèmes de santé externes ou à des problèmes de santé de la mère.

Ces problèmes du deuxième trimestre qui peuvent entraîner une perte de grossesse comprennent:

Infection. Les infections de l’utérus ou du col de l’utérus peuvent entraîner une fausse couche. De même, les maladies d’origine alimentaire peuvent exposer une femme à une fausse couche.

Conditions chroniques. Des conditions chroniques comme le diabète ou l’hypertension artérielle augmentent le risque de fausse couche chez une femme. Le risque est plus élevé si l’affection n’est pas correctement traitée ou gérée.

Maladie thyroïdienne. Les affections thyroïdiennes non traitées augmentent le risque de fausse couche.

Conditions auto-immunes. Le lupus, ainsi que d’autres affections auto-immunes, peuvent entraîner une fausse couche.

Problèmes avec l’utérus ou le col de l’utérus. Les fibromes ou un utérus de forme anormale peuvent provoquer une fausse couche.

Facteurs de style de vie. Le tabagisme, la fumée secondaire, la consommation d’alcool et la consommation de drogues peuvent nuire au développement du fœtus. Une consommation élevée de caféine peut également être problématique.

Facteurs environnementaux. L’exposition à certains produits chimiques ou dangers peut provoquer une fausse couche. Il s’agit notamment du mercure, des solvants, des diluants pour peinture, des pesticides et des métaux lourds.

Troisième trimestre

À ce stade avancé d’une grossesse, une fausse couche est plus communément appelée mortinaissance. Les mêmes problèmes qui peuvent provoquer une fausse couche au cours des deux premiers trimestres d’une grossesse peuvent également être responsables d’une perte de grossesse au troisième trimestre. Mais, comprendre la cause exacte est souvent difficile.

Ces problèmes peuvent inclure:

  • Complications de grossesse. Cela comprend le travail prématuré ou la séparation du placenta de l’utérus.
  • Malformations congénitales. Un enfant mort-né sur 10 est le résultat d’une anomalie congénitale génétique ou structurelle.
  • Hypertension artérielle. La prééclampsie survient dans 5 à 8% de toutes les grossesses. Bien que les risques les plus importants de cette maladie soient pour la mère, la prééclampsie peut couper l’apport d’oxygène et de nutriments au fœtus. La prééclampsie peut également évoluer vers une éclampsie, une maladie très grave qui peut être mortelle pour le fœtus et la femme.
  • Diabète non contrôlé.
  • Infection. Une infection du placenta ou du fœtus peut entraîner la fin de la grossesse.
  • Problèmes avec le cordon ombilical. Si ce cordon est noué ou serré, il peut couper le flux de sang et d’oxygène vers le fœtus.
  • Problèmes avec le placenta. Un flux sanguin insuffisant vers le placenta peut entraîner une fausse couche.

Avec : health Line