7 bienfaits pour la santé de boire du sperme

1461

Dans ma pratique clinique, je cherche toujours des moyens d’aider les femmes à réduire leur aversion pour certains actes sexuels ou liquides corporels – comme avaler du sperme, par exemple. Bien sûr, il est toujours utile d’avoir la science de votre côté lors de la présentation d’un cas.

Malheureusement, pour beaucoup de femmes que je traite, les flammes de la passion s’éteignent trop souvent. Mais sur la base de mes connaissances en sexologie évolutionniste, j’ai proposé une intervention clinique utile – et je la vois fonctionner tous les jours.

Il est basé sur la théorie selon laquelle le plasma séminal (le fluide qui fournit des nutriments et une protection aux spermatozoïdes, constitué d’une gamme complexe de constituants organiques et inorganiques) peut avoir de nombreux avantages pour la santé. Oui, vous avez bien lu – avaler du sperme est en fait sain pour vous.

Qu’est-ce que le sperme?

Le sperme est le liquide épais qui sort du pénis d’un homme lorsqu’il éjacule pendant les rapports sexuels ou les activités sexuelles. Le sperme est également appelé éjaculat.

Beaucoup pensent que le sperme est la même chose que le sperme, mais ce sont en fait deux choses distinctes. Le sperme et le sperme sont un peu comme des carrés et des rectangles – le sperme fait partie du sperme, mais le sperme ne fait pas partie du sperme.

En fait, le sperme n’est qu’un composant du sperme, qui contient également des enzymes comme le fructose et protéolytique.

Qu’y a-t-il dans le sperme?

Le sperme est composé de plusieurs composants, notamment:

  1. Acide citrique dérivé des vésicules séminales
  2. Acides aminés libres
  3. Fructose dérivé des vésicules séminales
  4. Enzymes dérivées de la prostate
  5. Phosphorylcholine
  6. Prostaglandine dérivée des vésicules séminales
  7. Potassium
  8. Zinc
  9. Sodium
  10. Gras
  11. Cholestérol
  12. Traces de vitamine B-12

La majeure partie du liquide contenu dans le sperme est constituée de sécrétions des organes reproducteurs mâles. Par exemple, lors d’activités sexuelles, le sperme est mélangé avec du liquide séminal produit par les vésicules séminales et la prostate.

Combien de sperme est éjaculé à la fois? Une étude de 2013 qui a examiné les propriétés physiques et chimiques du sperme a révélé que la concentration moyenne en protéines du sperme était de 5 040 mg par 100 ml. Puisqu’une éjaculation produit généralement 5 ml de sperme, la quantité moyenne d’éjaculation contient environ 252 mg de protéines.

À quelle fréquence un homme doit-il libérer du sperme? Certains hommes peuvent penser qu’ils doivent éjaculer un certain nombre de fois par mois pour rester en bonne santé. En fait, une étude de 2016 suggère que plus un homme éjacule, moins il est susceptible d’avoir un cancer de la prostate, bien que les preuves ne soient pas concluantes. Une étude antérieure n’a trouvé aucune corrélation entre la fréquence de l’éjaculation et le cancer de la prostate.

Le sperme peut-il être ingéré sans danger?

Surtout, oui, les morceaux qui composent le sperme peuvent être ingérés sans danger. Lorsqu’il est avalé, il est digéré de la même manière que la nourriture.

Mais pouvez-vous être allergique au sperme? Ceux qui sont allergiques aux spermatozoïdes sont affectés par une maladie appelée hypersensibilité au plasma séminal humain (HSP). C’est une allergie très rare où les individus sont hypersensibles aux protéines présentes dans le sperme. Il affecte environ 40 000 femmes aux États-Unis.

Quoi qu’il en soit, que vous avalez ou non du sperme est votre décision et votre décision uniquement.

Le sperme est-il bon pour la santé des femmes?

On pense que les bienfaits présumés du plasma séminal pour la santé sont activés lorsqu’un homme dépose du sperme dans le vagin d’une femme.

Des recherches plus récentes suggèrent que les mêmes avantages peuvent également être disponibles si le plasma séminal est avalé, et certaines théories suggèrent même que le sperme déposé par voie orale offrira les mêmes avantages. L’existence même de «plugs anal» suggère que certains hommes peuvent vouloir garder le plasma séminal à l’intérieur.

7 avantages pour la santé de l’ingestion de sperme

  1. Le sperme est un antidépresseur naturel.

Des études ont montré que le sperme élève votre humeur et réduit même les pensées suicidaires. Selon une étude de 2002, les femmes exposées au sperme avaient une humeur générale toujours meilleure et étaient moins susceptibles de souffrir de dépression.

L’étude indique que «les données [sont] compatibles avec la possibilité que le sperme puisse antagoniser les symptômes dépressifs et les preuves qui montrent que le vagin absorbe un certain nombre de composants du sperme qui peuvent être détectés dans la circulation sanguine dans les quelques heures suivant l’administration».

  1. Le sperme réduit l’anxiété.

Selon une étude de 2009, le sperme contient des hormones anti-anxiété comme l’ocytocine, la sérotonine et la progestérone. La force motrice de l’anxiété est le stress oxydatif et le sperme contient en fait plusieurs antioxydants combatifs.

Avoir ces antioxydants fait du sperme un guerrier de premier ordre contre l’anxiété.

  1. Le sperme améliore la qualité de votre sommeil.

Le sperme contient de la mélatonine, un agent somnifère. Une étude de 2015 qui a examiné la relation entre la mélatonine séminale a conclu: «Le sperme contient de la mélatonine, l’hormone naturelle que votre corps libère pour réguler les cycles de sommeil. Cela explique pourquoi les gens se sentent fatigués après avoir avalé du sperme ou y avoir été exposés pendant les rapports sexuels.

Que se passe-t-il lorsque vous avalez du sperme? La réaction naturelle de notre corps est d’absorber les nutriments que nous ingérons, donc lorsque nous avalons du sperme, c’est comme si nous prenions une pilule de mélatonine pour la nuit. Il en va de même pour notre muqueuse vaginale qui absorbe également les propriétés du sperme.

  1. Le sperme augmente l’énergie.

Et il a même été démontré qu’il améliorait la santé cardiovasculaire.

Une étude de 2016 qui a examiné la cardioprotection et l’allongement de la durée de vie par la polyamine spermidine naturelle chez les souris a révélé qu’après avoir été nourries avec de la spermidine, les souris ont montré «une autophagie cardiaque, une mitophagie et une respiration mitochondriale améliorées, et elle a également amélioré les propriétés mécanoélastiques des cardiomyocytes in vivo, coïncidant avec l’augmentation de la phosphorylation de la titine et la suppression de l’inflammation subclinique. « 

C’est beaucoup, mais cela a essentiellement abouti à une confirmation positive du sperme améliorant la santé cardiovasculaire en raison du composé chimique spermidine.

  1. Le sperme empêche la pré-éclampsie.

La prééclampsie est une condition qui provoque une pression artérielle dangereusement élevée pendant la grossesse. Une étude de 2000 a suggéré que «la déglutition du sperme est corrélée à une diminution de la fréquence de la prééclampsie».

L’étude a examiné un peptide isolé appelé HLA, qui a la capacité de transférer la tolérance. Les antigènes HLAHLA solubles présents dans le plasma séminal peuvent entraîner une tolérance chez la mère aux antigènes paternels qui provoquent une prééclampsie pendant la grossesse.

  1. Le sperme peut améliorer la mémoire.

Bien que cette étude de 2019 ait été réalisée sur les mouches des fruits, les résultats sont clairs: le sperme améliore en fait votre mémoire.

Dans l’étude, les chercheurs ont examiné un peptide séminal qui affectait la mémoire féminine et ont démontré que ce «peptide sexuel améliore la mémoire en agissant sur une seule paire de neurones cérébraux sérotoninergiques».

Leur résultat était que le sperme avait un fort effet sur le cerveau féminin. Cependant, cela n’a été fait que sur les mouches des fruits, et d’autres études doivent être effectuées pour vérifier davantage si cela fonctionne également sur d’autres organismes.

  1. Le sperme prévient les nausées matinales.

Le psychologue Gordon Gallup a déclaré que la meilleure chose pour guérir les nausées matinales était que son partenaire ingère son sperme (le même sperme qui l’a mise enceinte, c’est-à-dire). Il poursuit en expliquant que «plus la femme est inséminée souvent avant la conception et pendant les premiers stades de la grossesse, plus son corps développe une tolérance à son matériel génétique».

Cela se traduit par le développement chez la femme d’un immunosuppresseur efficace, qui arrête intrinsèquement les problèmes d’estomac, la faisant vomir sur commande.