Fibromes : Comment Traiter Naturellement un Fibrome Utérin

724
Fibrome Utérin
Advertisement

Comment traiter naturellement un fibrome et éviter la chirurgie ? Ces tumeurs bénignes peuvent effectivement être soignées sans intervention chirurgicale en utilisant les remèdes naturels.

Les fibromes utérins, appelés aussi tumeurs fibromes ou myomes utérins ou encore léiomyome utérin, se caractérisent par des excroissances solides apparaissant dans l’utérus surtout chez la femme en âge de procréer et en pré-ménopause. Une des causes est un déséquilibre en œstrogènes et progestérone, mais d’autres facteurs peuvent exister comme la grossesse, stress, l’excès de poids.

Si on vous a récemment diagnostiqué des fibromes dans la cavité utérine, il est fort probable qu’en ce moment votre gynécologue vous ai prescrit la pilule. On vous a dit que c’est la seule option et qu’il suffit de rester tranquille, d’attendre. Plus tard, si et quand vous vous déciderez d’avoir un enfant, la question d’arrêt de la pilule et de la chirurgie pourra se poser.

Vous vous sentez mieux, donc tout semble aller bien, n’est-ce pas ? C’est exactement ce qu’un gynécologue conventionnel vous dirait et devrait vous dire. La douleur et les saignements ont disparus, donc vous êtes « réparée », du moins pour l’instant…

À SAVOIR

Advertisement

Il est à noter qu’il est rapporté que 5 % à 10 % des cas d’infertilité avant une prise en charge médicale sont associés à la présence de fibromes utérins. Ceux-ci sont considérés comme l’unique facteur d’infertilité dans 1 % à 3 % des cas.

Prendre la pilule ne règle pas le problème à la source…

Malheureusement, la pilule n’arrête pas complètement la croissance des myomes et elle aggrave en fait les problèmes hormonaux sous-jacents responsables. Au bout d’un moment, vous voudrez arrêter de prendre la pilule et la tumeur aux ovaires repoussera et sera potentiellement plus difficile à traiter.

La pilule épuise vos hormones et vos nutriments, vous laissant en mauvaise santé, avec une faible immunité et un métabolisme entravé. Si elle est arrêtée, cela peut alors créer une situation dans laquelle une hystérectomie semble être le meilleur choix.

L’hystérectomie augmente le risque cardiovasculaire, parmi un certain nombre de conséquences difficiles. J’ai donc peur que tout cela ne soit pas si anodin, même si vous et votre médecin trouvez logique de prendre la pilule et de ne rien faire.

Combattre un fibrome par le biais naturel, sans médicaments, demandera du temps, mais le résultat en sera définitif. Demander toujours conseil à votre gynécologue pour savoir si ces remèdes sont adaptés à votre cas.

Pour combattre une tumeur utérine, il est important en premier lieu de bien nettoyer le foie pour l’aider à évacuer un fibrome (utérin ou mammaire) de lui-même sans traitements médicaux spécifiques.
En effet, les substances imitant l’œstrogène provenant des pesticides et des toxines environnementales peuvent être « coincées » dans le foie et favoriser l’évolution des fibromes.

Pour combattre un fibrome, porter une grande attention à la nutrition !

  • Améliorer sa nutrition en évitant les protéines animales (les remplacer un maximum par les protéines végétales),
  • Consommer des jus de légumes frais au moins 2 fois par jour,
  • Consommer de l’ail frais, 4 gousses par jours hachées ou broyées pour plus d’efficacité (mélangées au jus de légumes par exemple),
  • Un apport de fibres à tous les repas, réduire l’alcool et le café.
  • Favoriser une alimentation riche en fruits, légumes à feuilles foncées, les grains entiers, les légumineuses, les noix et les graines, les poissons d’eau froide et de haute mer, comme le saumon et le thon (Attention supprimer les poissons élevés, préférez-les pêchés !).

Les aliments déconseillés en cas de fibrome

Les femmes ayant des fibromes devraient réduire ou éliminer de leur alimentation la viande rouge, les produits laitiers, les œufs, le blé et glutensoja, l’alcool et les aliments riches en sucre, en caféine et en gras saturés de leur régime alimentaire.

Utiliser les plantes détox…

Les plantes comme le chardon-Marie, gattilier (Vitex), bardane, le dock jaune, le trèfle rouge et l’artichaut aident à la détoxication du foie, l’équilibre des hormones, et réduisent l’excès d’œstrogènes et l’inflammation.

D’autres espèces efficaces dans le traitement des fibromes sont :  l’actée à grappes noires, le ginseng de Sibérie, l’échinacée, l’hydraste, les framboises rouges, la racine de réglisse, l’agripaume et le dong quai. (les personnes victimes de saignements abondants devraient éviter le dong quai, car il pourrait augmenter le flux sanguin. Cette plante n’est également pas recommandée pour les femmes durant la grossesse ou proche d’une intervention médicale, demandez conseil à votre gynécologue).

Pour faire réduire un fibrome et dans certains cas le faire disparaître, voici deux remèdes de grand-mère à base d’Aloès :

COMMENT SOIGNER UN FIBROME UTÉRIN AVEC DE L’ALOÉ VERA

Voici un soin maison performant pour aider à réduire ou à éliminer un fibrome, voici comment procéder :

  • Extraire la gelée de 3 feuilles d’Aloès adulte et la mixer avec un 100 ml de miel
  • Ajouter 2 cuillères de Whisky
  • Et 1 orange pressée

Traitement à prendre pendant 10 jours par mois sur une durée de un an.

Un autre remède contre le fibrome utérin originaire du Méxique

  • Enlever la partie verte d’une feuille d’aloès vera
  • La couper en petit morceau en forme de suppositoire
  • Introduire celui-ci dans le vagin avant de se coucher

Alternative

  • Toujours avec de l’aloe vera naturel (la gelée qu’on extrait soi-même de la plante)
  • Modeler des ovules et les mettre au congèlateur puis introduire une gelule chaque soir pendant 7 soirs.

Effectuer ce traitement une semaine sur deux jusqu’a disparition du fibrome (en pause pendant les règles)

Cataplasme d’huile de ricin contre le fibrome

Pour améliorer la circulation sanguine dans la région utérine, et donc contribuer à l’élimination du fibrome, utiliser l’huile de ricin en cataplasme :

  • Imbibez un linge avec de l’huile de ricin et placez-le sur l’estomac
  • Placez une bouillotte chaude par dessus
  • Laissez agir 30 minutes minimum, effectuez ce cataplasme tous les soir (devant le film du soir par exemple)

Vitamines et compléments

Certains types de vitamines peuvent également contribuer à réduire la dimension d’un fibrome. Les recherches confirment que le risque de fibrome peut augmenter si vous avez de faibles quantités de vitamine D et de vitamine A d’origine animale, comme les produits laitiers.

Les fibromes utérins peuvent aggraver les douleurs menstruelles ou lors des rapports sexuels, les ballonnements et les crampes. Un certain nombre de vitamines peuvent contribuer à atténuer ces symptômes :

  • la vitamine B-1
  • la vitamine B-6
  • la vitamine E
  • magnésium
  • les acides gras oméga-3

Vous pouvez trouver ces vitamines dans les aliments ainsi que dans les suppléments. Si vous souhaitez commencer à intégrer des compléments dans votre quotidien, parlez-en à votre docteur avant de commencer.

Tension artérielle

Une étude néerlandaise a révélé qu’il pourrait y avoir un lien entre l’hypertension et les fibromes. Gérez votre pression artérielle pour réduire vos risques et améliorer votre état de santé général :

  • Limitez les aliments additionnés de sel ou de sodium.
  • Vérifiez régulièrement votre tension artérielle et discutez des résultats avec votre généraliste.
  • Faites régulièrement de l’exercice.

Médecine traditionnelle chinoise

Les remèdes à base de plantes sont utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise pour ralentir la croissance des fibromes et traiter les symptômes. Une formule est appelée Guizhi fuling ou Gui Zhi Fu Ling Tang. Cette formule contient plusieurs herbes qui agissent pour réduire les fibromes utérins, équilibrer les niveaux d’hormones et garder votre utérus en bonne santé :

  • ramulus cinnamomi
  • poria
  • semen persicae
  • radix paeoniae rubra
  • radix paeoniae alba
  • cortex moutan

Thé vert

Un bioflavonoïde du thé vert appelé EGCG peut aider à réduire la taille et le nombre de fibromes. Cela peut être dû à sa capacité à réduire l’inflammation et à éliminer les toxines de votre corps.

Gattilier

Le gattilier, ou vitex, est pris en cas d’hyperménorrhée, de règles douloureuses et d’autres symptômes. Ce remède aide à équilibrer les niveaux d’hormones.

Huile d’Isphagula, de séné et de ricin

Des herbes fibreuses comme l’isphagula et le séné sont utilisées comme laxatifs naturels. Ajoutez ces herbes à de l’eau ou du jus pour aider à soulager la constipation.

Grand livre de Remèdes Naturel

Avant de partir, téléchargez notre grand livre de remèdes naturels et obtenez plus de 1000 remèdes maison pour soigner tous vos problèmes de santé à la maison. Téléchargez maintenant et obtenez trois cadeaux gratuits

livres des remedes naturels

Source : https://www.remedes-de-grand-mere.com/remedes-naturels-contre-les-fibromes/

Advertisement