Accueil Les News Coup d’Etat au Gabon : des officiers de l’armée affirment avoir pris...

Coup d’Etat au Gabon : des officiers de l’armée affirment avoir pris le pouvoir

Gabon President Ali Bongo Ondimba speaks during an interview in Libreville, Gabon, May 22, 2014. Gabon wants to lure investors into its mining, manufacturing and tourism sectors as it tries to reduce its dependence on oil exports and court capital from countries other than former colonial master France. Picture taken May 22, 2014. REUTERS/Emma Farge (GABON - Tags: POLITICS BUSINESS TRAVEL ENERGY)

Des officiers de l’armée sont apparus à la télévision nationale gabonaise pour annoncer qu’ils avaient pris le pouvoir. Ils ont déclaré qu’ils annulaient les résultats des élections de samedi, au cours desquelles le président Ali Bongo a été déclaré vainqueur.

La commission électorale a proclamé Ali Bongo vainqueur des élections du samedi dernier avec 64.27%. Son challenger principal, l’opposant Albert Ondo Ossa avait obtenu 30.77%. Il a qualifié les élections de frauduleuse et revendiqué la victoire.

Le renversement du président sortant mettrait fin au règne de la famille Bongo qui a duré 53 ans.

Douze soldats sont apparus à la télévision pour annoncer qu’ils annulaient les résultats de l’élection et dissolvaient « toutes les institutions de la république ».

L’un des soldats a déclaré sur la chaîne de télévision Gabon 24 : « Nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime actuel ».

Il s’agit, a-t-il ajouté, d’une « gouvernance irresponsable et imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale et qui risque de conduire le pays au chaos ».

Quitter la version mobile