Accueil Fait maison Comment utiliser l’huile de Neem pour les plantes afin de lutter contre...

Comment utiliser l’huile de Neem pour les plantes afin de lutter contre les ravageurs

l'huile de neem

Les jardiniers utilisent l’huile de neem pour lutter contre les parasites depuis des centaines d’années. L’huile de neem est un pesticide biologique dérivé des graines du neem ( Azadirachta indica ), une espèce originaire des forêts tropicales de Birmanie, d’Inde et du Sri Lanka. Il est efficace contre une grande variété d’insectes nuisibles, d’acariens et de certaines maladies fongiques. 

Même si le maintien de la santé des plantes constitue la première défense contre les problèmes de ravageurs, des mesures de contrôle sont parfois nécessaires. Comme pour tout pesticide, il est important de comprendre comment utiliser l’huile de neem sur les plantes pour lutter contre les parasites , ainsi que les avantages et les limites des produits disponibles.

Comment fonctionne l’huile de Neem ?

Les graines de neem contiennent plusieurs composés, mais le principal responsable de la lutte antiparasitaire est l’azadirachtine. Ce composé réduit l’alimentation des insectes et perturbe la croissance et le développement des insectes immatures. Elle agit également comme répulsif et, comme d’autres huiles horticoles, peut étouffer les insectes et les acariens à corps mou en enduisant leur corps d’huile. 

L’huile de neem est plus efficace contre les stades immatures des insectes, mais elle a également un impact sur l’alimentation des adultes. Certains ravageurs cibles comprennent les aleurodes, les thrips, les chenilles, les pucerons, les cochenilles, les tétranyques et les écailles immatures.

Le neem peut également être utilisé pour lutter contre certaines maladies fongiques en empêchant la germination des spores fongiques et en empêchant leur pénétration dans les tissus des feuilles. Il ne guérira pas les tissus végétaux déjà infectés mais contribuera à limiter la propagation aux tissus sains. À ce titre, il est le plus couramment utilisé contre l’oïdium.

Avantages de l’huile de Neem

L’huile de neem est un pesticide sûr et efficace qui peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est considéré comme sans danger pour les humains et les animaux domestiques, vous n’avez donc pas à vous soucier de l’utiliser pour traiter les pucerons ou les moucherons fongiques sur vos plantes d’intérieur . 

À l’extérieur, l’huile de neem est très faiblement toxique pour les organismes bénéfiques, tels que les abeilles, les oiseaux et les mammifères. Cependant, il est toujours préférable de pulvériser les pesticides tôt dans la journée, lorsque les abeilles et autres pollinisateurs sont moins actifs, afin d’éviter tout contact direct.

L’huile de neem est biodégradable et se décompose rapidement dans le sol, l’eau et les tissus végétaux. On ne sait pas qu’il a des effets négatifs sur les vers de terre et peut être utilisé comme arrosage du sol pour lutter contre certains ravageurs, tels que les nématodes des racines. De nombreux produits à base d’huile de neem sont répertoriés comme certifiés biologiques par l’OMRI.

Sur quelles plantes devriez-vous utiliser l’huile de Neem ?

Les produits à base d’huile de neem sont étiquetés pour une grande variété de cultures, notamment les plantes d’intérieur, les légumes, les fruits et les plantes ornementales. Vérifiez les étiquettes de chaque produit pour une liste complète des usines approuvées.

Bien que l’huile de neem soit généralement sûre à utiliser, certaines plantes peuvent être sensibles aux huiles et savons horticoles. C’est donc toujours une bonne idée de tester les produits sur une petite surface avant de traiter la plante entière. Attendez 24 heures après l’application pour évaluer la zone traitée à la recherche de signes de dommages. Si vous ne remarquez aucune décoloration ou brûlure des feuilles, vous pouvez alors procéder au traitement de la plante entière.

L’huile de neem n’est pas recommandée pour les transplantations récentes, certaines herbes à feuilles fines ou légumes-feuilles et les plantes présentant un stress, car elles peuvent être particulièrement sensibles.

Lisez la Suite : Avantages des feuilles de Neem, de l’huile, et du savon de Neem pour la peau

Meilleure huile de Neem pour la lutte antiparasitaire

Plusieurs formulations d’huile de neem sont disponibles dans les jardineries, mais elles ne fonctionnent pas toutes de la même manière. Pour déterminer le type d’huile de neem que vous achetez, consultez les ingrédients actifs indiqués sur la bouteille. Ce sont les trois principaux types de formulations d’huile de neem : extrait hydrophobe clarifié d’huile de neem, azadirachtine et huile de neem pressée à froid.

Il est important de noter que les formulations les plus largement disponibles, celles contenant de l’extrait hydrophobe d’huile de neem comme ingrédient actif, ne contiennent pas d’azadirachtine. Sans les propriétés insecticides de l’azadirachtine, ces produits agissent en étouffant les insectes et en enduisant le feuillage d’huiles pour lutter contre les maladies foliaires. Mais ils ne perturbent pas la croissance et le développement des insectes. Cependant, certains d’entre eux sont mélangés à d’autres pesticides, comme la pyréthrine, pour assurer un meilleur contrôle.

Des produits contenant des extraits purs d’azadirachtine sont également disponibles. Ceux-ci ont tendance à être adaptés à un usage commercial et sont souvent plus chers. Ainsi, les meilleurs produits pour un usage domestique sont ceux qui contiennent de l’huile de neem pressée à froid comme ingrédient actif, qui contient de l’azadirachtine. 

Comment appliquer l’huile de Neem

L’huile de neem est généralement vendue dans une formule concentrée qui nécessite une dilution avant l’application, comme décrit ci-dessous. La substance est ensuite couramment appliquée sous forme de pulvérisation foliaire dans une suspension à base d’huile. Les pulvérisations foliaires doivent être appliquées en brumisant toute la plante, couvrant à la fois le dessous et le dessus des feuilles ainsi que les tiges. Assurez-vous de bien pulvériser le bas des feuilles, car c’est là que se cachent de nombreux parasites. Une deuxième application est généralement requise 7 à 10 jours après la première.

Bien que l’huile de neem soit généralement sûre à utiliser, certaines personnes sont sensibles au contact direct. Portez des gants et un masque pour protéger la peau et les poumons sensibles.

Une autre façon d’appliquer l’huile de neem consiste à arroser le sol, ce qui consiste à verser la solution diluée directement sur le sol. Il s’agit d’une bonne méthode pour traiter les larves de moucherons fongiques, les nématodes et autres ravageurs du sol. Lorsqu’il est appliqué en arrosage du sol, le composé azadirachtine est également absorbé par les plantes par les racines et agit comme un pesticide systémique doux contre certains insectes (tels que les pucerons) qui se nourrissent du feuillage en suçant le jus des plantes.  

Lisez la Suite : Huile essentielle pour agrandir rapidement les fesses et les hanches

Comment diluer l’huile de Neem pour l’application

L’huile de neem pressée à froid est très concentrée et doit être diluée pour être utilisée. Vous aurez besoin soit d’un flacon pulvérisateur d’un litre pour les petites applications, soit d’un pulvérisateur à pompe d’un gallon pour les applications plus importantes. Suivez toujours les instructions de mélange spécifiques indiquées sur l’étiquette du produit. En plus de l’eau, une petite quantité de savon horticole ou de savon liquide sans danger pour les plantes doit être ajoutée à la suspension comme émulsifiant pour faciliter le mélange de l’eau et de l’huile.

Commencez par mélanger l’eau et le savon. Pour un gallon d’eau, utilisez une cuillère à café de savon et pour un flacon pulvérisateur d’un litre, réduisez la quantité de savon à ¼ de cuillère à café. Une fois l’eau et le savon mélangés, ajoutez une petite quantité d’huile de neem, une à deux cuillères à soupe par gallon d’eau ou une à deux cuillères à café par litre d’eau. Appliquez le mélange sur une petite zone de test sur les plantes avant de traiter la plante entière.

La solution pour les arrosages du sol doit être préparée de la même manière que pour les pulvérisations foliaires, cependant, vous aurez probablement besoin d’un volume plus important en fonction de l’utilisation prévue. N’oubliez pas que l’huile de neem se décompose rapidement. Ne mélangez pas plus que ce que vous avez l’intention d’utiliser en une seule application et mélangez un nouveau lot pour des traitements répétés.

Bien que l’on puisse constater une première suppression des ravageurs en raison des effets suffocants du pétrole lui-même, les impacts de l’azadirachtine sur l’alimentation et le développement des insectes ne sont pas immédiatement évidents. Alors ne vous découragez pas si le problème ne disparaît pas du jour au lendemain. Surveillez plutôt une diminution du nombre de parasites au fil du temps et réappliquez de l’huile de neem chaque semaine jusqu’à ce que vous remarquiez une amélioration.

Lisez la Suite : Feuilles de neem – Un traitement naturel efficace contre le VIH/SIDA

Quitter la version mobile