Comment faire pousser sa poitrine (selon des livres de beauté vieux de 100 ans)

45
Advertisement

Au XIXe et au début du XXe siècle, même les rêves de vanité les plus fébriles n’auraient pas pu imaginer la magie précaire de l’augmentation mammaire chirurgicale. Penser qu’il viendrait un jour où les femmes pourraient avoir un médecin enfoncer des seins plus gros et plus fermes dans l’espace, la nature avait désigné un parking pour les compacts uniquement. Pourtant, de nombreuses femmes d’un siècle passé étaient tout aussi obsédées par la beauté que celles qui passent sous le couteau aujourd’hui, et tout aussi désespérées pour une poitrine ample.

Beaucoup de femmes sont troublées par la rareté de leur silhouette. Comment peuvent-ils aller aux bals quand ils ont peur de porter des robes basses? Ils sont obligés de cacher le défaut sous des vagues de mousseline et de dentelle, et les regards moqueurs des danseurs montrent bientôt qu’ils ne sont pas trompés par l’artifice. Que faire alors pour remédier à cet inconvénient et pour gagner cette beauté enviée et enviable de la forme?

Oui, ils se moquent de vous, chérie. Avec votre corsage à volants et rembourré, essayez de prétendre que vous avez la forme d’une vraie femme et non le panneau de liège sans sexe que vous êtes réellement. N’aie pas peur, ma petite crêpe. Il existe des options.

1. Manipulez avec précaution

Si l’on en croit la littérature de l’époque, les corsets étaient autant détestés qu’omniprésents. Bien que ce soit un mal nécessaire pour garder une femme soutenue et présentable, presque tous les rédacteurs de conseils beauté ont quelque chose de terrible à dire à leur sujet. Non seulement ils compriment vos poumons et affaiblissent votre abdomen, mais ils étouffent vos seins et les empêchent de grandir. En fait, toute pression excessive exercée sur la poitrine pourrait entraîner sa déflation. Ou un cancer.

Par-dessus tout, éviter, surtout quand il est jeune, la pression constante de substances dures telles que l’os de baleine et l’acier; car, outre la destruction de la beauté, ils sont susceptibles de produire toutes les terribles conséquences des abcès et des cancers. Une jeune femme devrait être informée qu’elle ne doit pas permettre même à sa propre main de la presser trop brutalement.

Bien que Montez ne voulait pas que les femmes manipulent leurs seins trop brutalement, elle voulait qu’ils soient manipulés, et souvent. Elle propose une recette pour un sérum de croissance:

Advertisement
  • Teinture de myrrhe 1oz.
  • Pimpernel eau 4 oz.
  • Eau de fleur de sureau 4 oz.
  • Musc 1 gr.
  • Spiritueux rectifiés de vin 6 oz.

Ce mélange devait être «frotté très doucement sur la poitrine pendant cinq ou dix minutes, deux ou trois fois par jour».

La plupart des autres traitements topiques suggérés pour la croissance d’une poitrine dodue sont plus simples. Florence Courtenay, dans La beauté physique de 1922: comment la développer et la préserver, assure à ses lecteurs que si leurs bustes plats sont une offense contre la nature, ils peuvent être réparés:

Si vous êtes crevé, ne désespérez pas. Un état plat et non développé du buste – ce n’est pas naturel – peut être corrigé sans grande difficulté. La meilleure façon de le faire est de se faire masser. Pour développer des muscles atrophiés du buste ou du cou en relation avec le massage, l’huile d’olive pure ou le beurre de coco reste l’aliment le plus connu. Frotté avec un mouvement rotatif avec une pression ascendante et une course ascendante ferme, ainsi que l’application alternée d’eau chaude et froide avant le massage, l’huile ou le beurre produira des résultats.

Le vieux traitement des seins de beurre. Fonctionne à chaque fois.

2. Où trouver les meilleurs et les pires seins

Les femmes ne sont pas dotées de ces avantages naturels au même degré dans tous les pays. En règle générale, les anglais sont un peu plats, les français moins, mais pourtant ils ne sont pas très développés, les Allemands ont une silhouette volumineuse, mais de forme inharmonieuse et inharmonieuse. Il faut aller en Grèce ou en Russie pour trouver à la fois un buste sculptural, digne d’être modelé en marbre et en bronze.

Pour plus d’informations, plus horribles, nous nous tournons vers John Vietch Shoemaker dans son livre de 1890, Heredity, Health and Personal Beauty. L’utilisation du mot «hérédité» à la fin des titres des livres du siècle est un mot-code courant de l’époque. Cela se traduit par: « L’eugénisme est le meilleur! Je salue la propagation du génétiquement supérieur et que tous les autres soient frappés de stérilité, de sorte que leur semence fétide meurt avec eux. » Pour preuve, on retrouve l’avis de Shoemaker sur le placement des seins:

Le type de poitrine le plus bas ne se trouve que chez les sauvages, dont les femmes ont parfois des seins assez allongés pour être passés, comme des sacs flasques, sur l’épaule ou sous l’aisselle, pour allaiter leurs enfants. Une telle déformation, cependant, ne se trouve nulle part parmi les races supérieures de l’humanité. La condition représente un type physique extrêmement bas, pas commun même à toutes les races sauvages.

C’est loin de la perfection génétique à laquelle Shoemaker aspire pour la féminité. Les seins ne doivent pas être des sacs flasques. Ils sont censés être des ananas.

« Le type de poitrine le plus élevé, au contraire, n’est pas seulement placé bien sur la poitrine, mais peut être mieux décrit comme étant légèrement en forme de pomme de pin. »

Il y a tellement de mots d’argot pour les seins d’une femme, dont beaucoup font référence aux fruits. Mais les ananas… c’est nouveau. Peut-être que M. Shoemaker n’a pas vraiment rencontré autant de seins nus dans sa vie.

3. Nourriture sucrée + pensées sucrées = poitrine douce

La comtesse C___ pensait que les troubles nerveux étaient à l’origine des petits seins. Parmi les nombreux remèdes qu’elle recommande, l’un est une diète réconfortante pour les seins. De nombreuses femmes seront ravies d’apprendre que la clé d’une belle poitrine est le chocolat, les sodas et la pâtisserie:

Ensuite, le régime doit être soigneusement suivi, ainsi que l’apaisement des nerfs. Les viandes dures et les fruits secs, l’alcool, le thé et le café sont tous défavorables au développement des glandes mammaires; en revanche, les farineux, les fécules, la pâtisserie, les produits laitiers, le chocolat ont un bon effet. Ce sera une excellente chose d’essayer des préparations de phosphates, comme les sirops de lacto-phosphate de chaux, les glycérophosphates, les vins de kola et de coca, et le nux vomica à raison de 124 grains pour un litre de Malaga ou de Madère.

My Lady Beautiful: Ou, La perfection de la féminité, écrit en 1906 par Alice Mattie Long, est d’accord avec la comtesse que le stress équivaut à moins lorsqu’il s’agit d’un corsage généreux. Si vos seins sont petits, c’est probablement parce que vous êtes une personne désagréable. Elle conseille:

Comme les émotions affectent dans une très large mesure les organes féminins, et comme celles-ci affectent à leur tour le buste, il est essentiel, comme vous le comprenez sans doute déjà, de ne pas vous laisser aller à la colère, au chagrin, à l’inquiétude, à la jalousie, etc., si vous désirer les meilleurs résultats de cet exercice ou de tout autre exercice. En outre, l’attention (concentration) doit être spécialement dirigée vers l’objet en vue.

Vous ne vous concentrez tout simplement pas assez sur l’élargissement de vos seins, chérie. La pensée positive conduit à des pectoraux gaies et charnues!

4. Bain de sein: la grande polémique

Les experts (pas vraiment) de l’époque avaient du mal à décider si asperger les seins dans l’eau froide encouragerait ou entraverait leur croissance. Annette Kellerman, dans La Beauté physique de 1918, comment le garder, donne ce conseil à la femme accablée d’une surabondance de féminité: «Lorsque le buste est trop grand, la pratique de le baigner de deux à cinq minutes avec de l’eau froide et salée va être bénéfique. Ce bain devrait inclure le buste seul, et l’eau devrait être salée et très froide. « 

Ah, mais ce conseil va à l’encontre des enseignements de la bonne comtesse, qui conseille:

L’hydropathie est le meilleur moyen pour [agrandir les seins], un bain froid ou tiède, des douches vaginales, des baignades de toutes sortes, et en particulier quelques minutes de marche chaque matin, les jambes nues à mi-hauteur et les pieds nus sur de l’herbe mouillée ou dans des pièces humides. Enfin, de l’eau froide peut être versée sur les poitrines avec une éponge à dinde et la peau doit être séchée vivement.

Kellerman ne semblait même pas au courant des effets de l’élargissement de la poitrine de marcher pieds nus dans l’herbe mouillée, alors je me méfierais de lui faire confiance.

Ou, vous pouvez oublier l’hydrothérapie et utiliser la méthode à l’ancienne: envelopper vos seins dans du cuir de chien.

Les gants en peau de chien gardent la peau douce; ils apaisent également les démangeaisons et corrigent la contraction des mains. Il y a des femmes qui appliquent avantageusement la même peau sur la poitrine; qu’ils recouvrent de morceaux la nuit pour garder la peau douce et élastique. [La toilette de la santé, de la beauté et de la mode, 1834].

Aujourd’hui, nous acceptons généralement qu’en dehors d’une intervention chirurgicale, d’une grossesse, d’une fluctuation de poids ou d’une anomalie médicale, vous êtes coincé avec ce que votre maman vous a donné. Pour améliorer l’apparence de votre poitrine, je recommanderais personnellement de profiter de la technologie de soutien-gorge à foulées fantastiques réalisée ces dernières années. Mais je ne vous découragerai certainement pas de manger du chocolat, de vous frotter dans du beurre de coco et de courir pieds nus dans l’herbe. Franchement, cela semble plus amusant, et on ne sait jamais.

Advertisement