Bâillement : Pourquoi tu n’arrêtes pas de bâiller

Advertisement

Lorsque quelqu’un bâille à plusieurs reprises, il est souvent interprété comme somnolent ou s’ennuie. Le bâillement est la façon dont le corps réagit à des niveaux réduits d’oxygène, qui sont directement liés aux niveaux d’énergie. En bâillant, le corps absorbe plus d’oxygène que la respiration normale et aide la personne à se sentir énergisée et éveillée.

Cela se produit souvent lorsque l’on est fatigué ou somnolent ou parfois tout simplement ennuyé et pas intéressé par ce qui se passe autour d’eux (discussion ou activité). C’est aussi un fait bien connu que le bâillement est contagieux, et lorsqu’une personne dans un groupe bâille, d’autres le font aussi, souvent involontairement. On pense également que le bâillement refroidit la température du cerveau.

Pourquoi est-ce que je continue à bâiller

Bien que tu n’arrêtes pas de bâiller soit généralement attribué à la somnolence ou à l’ennui, cela peut être le symptôme d’un problème médical sous-jacent. Certaines conditions peuvent provoquer une réaction vasovagale, qui se traduit par un bâillement excessif. Lors d’une réaction vasovagale, il y a une activité accrue dans le nerf vague

On dit qu’une personne bâille excessivement si elle bâille plus d’une fois par minute. Bien que souvent bénigne et non grave, elle peut indiquer une condition médicale sous-jacente et nécessite donc une attention si elle continue d’être un problème régulier. Ce qui est également important, c’est de rechercher les symptômes associés qui peuvent indiquer un problème sous-jacent. Par exemple, les personnes souffrant d’insomnie peuvent bâiller excessivement et avoir également des troubles du sommeil, des niveaux d’énergie réduits, un manque de concentration et d’attention, etc.

Pourquoi est-ce que je bâille en continue

Certaines des conditions médicales qui pourraient présenter un bâillement excessif sont discutées ci-dessous.

Perturbations de sommeil:

Les heures de travail dépassant la norme et le temps passé devant les écrans augmentant, les habitudes de sommeil de la plupart des gens ont changé et il n’y a pas de cycle veille-sommeil fixe. Cela provoque souvent une somnolence diurne, de la fatigue, des difficultés à se concentrer et un manque d’attention. Bien que cela puisse être un problème temporaire, cela peut aussi devenir un problème chronique. La personne doit être obligée de tenir un journal de sommeil et de corriger les horaires de sommeil.

Dépression et anxiété:

Qu’une personne soit anxieuse ou déprimée à propos de quelque chose, la fréquence cardiaque, la respiration et les niveaux de stress sont modifiés. Cela maintient la personne éveillée la nuit et la fait bâiller excessivement pendant la journée. L’anxiété et la dépression ne permettent pas non plus à une personne de dormir normalement, ce qui augmente encore le bâillement. Les médicaments utilisés pour traiter ces conditions provoquent également le bâillement.

Advertisement

Problèmes cardiaques:

Le nerf vague va de la base du cerveau au torse et plus bas, et s’il est stimulé, cela peut provoquer de bâiller constamment. Cette condition est connue sous le nom de réaction vasovagale, où le nerf est hyperactif provoquant une baisse de la fréquence cardiaque et de la respiration. Ceci, à son tour, augmente le bâillement dans un effort pour pomper plus d’oxygène et augmenter ces deux paramètres. Les crises cardiaques présentent également de bâiller constamment.

Températures fraîches:

Lorsqu’elle est dans un endroit froid, une personne bâille dans le but d’absorber plus d’oxygène et de se garder au chaud.

Crise :

Des formes légères de crise peuvent se présenter sous forme de somnolence, comme l’indique bâiller sans cesse. Parfois, la crise peut s’auto-arrêter, et parfois elle peut se transformer en une crise à part entière.

Bâiller en continue, bien qu’inoffensif, peut parfois indiquer une affection sous-jacente plus grave. Donc, si une personne bâille excessivement pendant une longue période, il ne faut pas l’ignorer.

Advertisement