7 façons d’obtenir plus d’iode dans votre alimentation avec l’hypothyroïdie

27

Votre médecin vous a suggéré d’inclure plus d’iode dans votre alimentation, mais vous ne savez pas par où ni comment commencer. voici des moyens d’augmenter votre stock d’iode dans le corps

L’iode est un minéral qui nous aide à convertir les aliments en énergie. Il soutient également la santé thyroïdienne. L’une des raisons pour lesquelles votre médecin vous a suggéré d’augmenter votre apport en iode est d’augmenter la capacité de votre glande thyroïde à produire des hormones thyroïdiennes. Une carence en iode sévère peut provoquer une hypothyroïdie, une condition qui survient lorsque la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes. Elle est marquée par une prise de poids, une fatigue, une constipation, une peau sèche et une perte de cheveux. La carence en iode est très, très rare aux États-Unis depuis que le sel de table est devenu iodé.

Alors, de combien d’iode avez-vous besoin? L’Institut de médecine recommande que les hommes et les femmes adultes reçoivent 150 microgrammes d’iode par jour. L’exigence est plus élevée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Il n’est pas facile de dire combien d’iode se trouve dans les aliments; il ne figure pas sur les emballages alimentaires aux États-Unis.Pour vous assurer d’atteindre vos objectifs en matière d’iode, demandez à votre médecin d’ajouter de l’iode à votre alimentation de la manière suivante:

  1. Saupoudrez de sel

Un quart de cuillère à café de sel de table iodé fournit environ 95 microgrammes d’iode. Oui, trop de sel peut augmenter la tension artérielle chez certaines personnes, mais la principale source de sel dans notre alimentation n’est pas celle qui provient du shaker – c’est celle que l’on trouve dans les aliments transformés. (Les aliments transformés ne contiennent presque jamais de sel iodé.) L’American Heart Association suggère que nous ne consommons pas plus de 2400 milligrammes de sodium par jour. Un quart de cuillère à café de sel contient 575 milligrammes de sodium, vous pouvez donc saupoudrer en toute sécurité du sel sur votre plat d’accompagnement préféré. Assurez-vous de lire l’étiquette du sel avant l’achat car de nombreux produits «sel de mer» ne contiennent pas d’iode.

  1. Allez pêcher

Une portion de 3 onces de crevettes contient environ 30 microgrammes d’iode, une portion de 3 onces de morue cuite contient 99 microgrammes d’iode et 3 onces de thon en conserve dans l’huile a 17 microgrammes. Tous les trois peuvent habiller votre salade de déjeuner, tout en augmentant votre iode. Le bar, l’aiglefin et la perche sont également riches en iode.

  1. Snack sur les algues

Les collations aux algues font fureur aujourd’hui, et elles peuvent être riches en iode – une portion d’un gramme peut contenir de 16 à 2 984 microgrammes. Il existe de nombreuses variétés de fruits de mer tels que le varech, le nori, le kombu et le wakame. La teneur en iode diffère selon les espèces. D’autres façons d’obtenir plus d’iode incluent la commande d’un rouleau de thon (thon cru enveloppé dans une feuille d’algues) ou d’un autre rouleau préféré enveloppé d’algues. Cela peut contenir un puissant punch à l’iode, car le poisson contient également de l’iode.

  1. Brouiller quelques œufs

Un gros œuf contient 24 microgrammes d’iode. Beaucoup d’entre nous ont tendance à commander des blancs d’œufs pour réduire le cholestérol, mais c’est le jaune jaune qui contient de l’iode. Deux œufs brouillés fournissent un tiers de vos besoins quotidiens. Saupoudrez du sel de table sur votre brouillage et vous aurez pratiquement atteint votre indice d’iode à la fin du petit-déjeuner.

  1. Traitez-les produits laitiers

Les produits laitiers tels que le lait, le yogourt et le fromage sont également riches en iode. Une tasse de yogourt nature faible en gras contient 75 microgrammes (c’est la moitié de votre allocation quotidienne) et une tasse de lait réduit en gras contient 56 microgrammes. Une once de fromage cheddar contient 12 microgrammes d’iode. Conseil: si vous recherchez de l’iode, ne choisissez pas les produits laitiers biologiques. Le lait biologique a une concentration plus faible d’iode en raison de ce que les vaches sont nourries, selon une étude en toxicologie alimentaire et chimique.

  1. Colorez votre assiette avec des fruits et des légumes

Les fruits et légumes contiennent de l’iode, mais la quantité varie en fonction du sol où ils poussent. Une ½ tasse de haricots de Lima bouillis contient 8 micorgrammes d’iode et cinq pruneaux séchés 13 microgrammes. Petit à petit, cela peut s’additionner, surtout si vous vous en tenez aux recommandations de l’American Heart Association de manger au moins huit portions de fruits et légumes chaque jour.

Il est important d’éviter certains légumes crucifères qui peuvent interférer avec la fonction thyroïdienne. Ceux-ci comprennent le chou, les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le chou frisé, les épinards et les navets. Ces légumes possèdent des goitrogènes, ou des substances qui peuvent provoquer une hypertrophie de la glande thyroïde. La cuisson de vos légumes réduit le nombre de ces substances potentiellement nocives dans des légumes par ailleurs sains.

  1. Faire un sandwich

Les céréales consommées sous forme de pains et de céréales sont les principales sources d’iode. Deux tranches de pain blanc enrichi contiennent 45 microgrammes d’iode, et une tasse de macaroni enrichi contient 27 microgrammes et une tasse de son de raisin sec contient 11 microgrammes d’iode. Un sandwich avec 3 onces de thon en conserve peut vous aider à obtenir près de la moitié de votre iode quotidien.

Les vitamines peuvent également être un moyen facile d’augmenter votre apport en iode. La plupart des multivitamines contenant de l’iode contiennent au moins 150 microgrammes d’iode. Cela dit, seulement la moitié des multivitamines aux États-Unis contiennent de l’iode.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant votre apport en iode, parlez-en à votre médecin ou à un nutritionniste pour obtenir des recommandations spécifiques.