25 signes que vous allez mourir jeune

1001
mourir-jeune
Advertisement

Vais-je mourir jeune? Voilà une question que vous vous êtes sûrement déjà posée. À moins de disposer de dons de voyance, personne ne peut y répondre avec certitude. Toutefois, il existe certains signes et symptômes qui sont annonciateurs d’une maladie grave. En voici 25.

25. Dès que vous faites du sport, vous vous essoufflez

Faire du sport ne sert pas juste à brûler des calories et être en forme. Ça peut littéralement vous sauver la vie.

Des chercheurs du Michigan ont analysé 58 000 tests de conditionnement physique et sont arrivés à la conclusion que les personnes les moins en forme – notamment celles qui devenaient rapidement essoufflées sur un tapis roulant – étaient celles qui avaient le plus de risques de perdre la vie dans les dix prochaines années.

24. Vous avez perdu l’appétit

Selon la Société canadienne du cancer, la perte d’appétit compte parmi les trois principaux signes et symptômes de cancer primitif inconnu. Cela dit, ce n’est pas parce que vous avez moins faim que d’habitude que vous allez mourir du cancer dans l’année. Vous êtes peut-être seulement stressé ou déprimé. Si ça ne passe pas, consultez quand même un médecin.

23. Vous perdez du poids sans raison

Perdre du poids sans raison devrait toujours vous alarmer. Mis à part la dépression, beaucoup de pathologies provoquent une perte de poids. Le cancer est toutefois l’une des causes les plus communes. En effet, près de 40 % des gens qui ont appris qu’ils avaient le cancer ont noté avoir maigri dans les semaines précédant le diagnostic.

Advertisement

22. Vous êtes fatigué sans raison

Être plus fatiguée que la normale ne signifie pas nécessairement que vous mourrez prématurément. Vous ne combattez peut-être qu’un simple virus ou une infection, vous souffrez d’anémie ou encore d’apnée du sommeil.

Si la fatigue perdure et qu’il n’y a aucune cause connue, prenez rendez-vous chez votre médecin. Une fatigue inexpliquée se retrouve dans le classement des trois signes et symptômes généraux les plus courants du cancer primitif de la Société canadienne du cancer.

21. Vous avez des sueurs nocturnes à répétition

Avoir des sueurs nocturnes n’est pas toujours le signe d’une maladie grave. Les femmes qui entrent dans la ménopause ont par exemple tendance à transpirer la nuit.

D’un autre côté, si vous vous réveillez souvent le matin et que vos draps sont tellement mouillés que vous êtes capable de les tordre comme s’ils sortaient de la laveuse, il se peut que vous soyez atteint du sida, en particulier si vous avez eu de la fièvre, des maux de tête ou d’autres symptômes associés à ceux de la grippe dans les dernières semaines.

20. Votre poignée de main est faible

Si vous avez l’habitude de rencontrer beaucoup de gens dans une journée, vous savez qu’une bonne poignée de main est importante. Elle laisse une forte impression à son interlocuteur.

À l’inverse, une poignée de main faible montre qu’on a peu confiance en soi, mais ce n’est pas tout. Selon une étude de l’Université McMaster, les gens qui ont une poignée de main faible ont plus de risques de mourir jeunes, notamment d’une crise cardiaque et d’un AVC.

Selon les chercheurs, la force d’une poignée de main est souvent associée à la forme globale d’une personne : plus elle serre la main puissamment et plus elle est en forme.

19. Vos ganglions sont enflés

Si le gonflement des ganglions est souvent causé par une infection bénigne, dans certains cas, c’est le signe d’une maladie plus grave comme le sida ou le cancer. En fait, à peu près une personne sur 100 qui consultera son médecin pour un ou plusieurs ganglions enflés recevra un diagnostic de cancer. C’est toujours bon à savoir…

18. Votre odorat n’est plus ce qu’il était

Avez-vous l’impression que votre odorat n’est plus ce qu’il était? Que vous êtes incapable de sentir le délicieux parfum d’une fleur, même si vous vous fourrez le nez dedans?

À moins que votre nez ne soit congestionné, vous devriez penser à consulter un professionnel de la santé si vous êtes incapable depuis quelque temps de distinguer les odeurs. Pourquoi? Parce qu’en 2014, dans le cadre d’une étude, des chercheurs allemands ont découvert que les gens qui perdaient l’odorat avaient beaucoup plus de risques que les autres de mourir dans les cinq prochaines années d’une maladie grave.

17. Il y a des taches rouges sur vos ongles

Vos ongles sont en mesure de révéler plus d’un secret sur votre santé. Dans certaines circonstances, ils sont annonciateurs d’une maladie grave!

Portez une attention particulière à la couleur de vos ongles. Des ongles blancs ou décolorés cachent parfois une maladie hépatique, alors que des petites taches rouges indiquent que vous êtes peut-être atteint d’une maladie du cœur, des poumons ou des reins.

16. Votre fréquence cardiaque au repos dépasse les 80 bpm

La prochaine fois que votre médecin prendra votre fréquence cardiaque, portez une attention particulière au chiffre qu’il notera. Selon une étude du Collège médical de l’Université de Qingdao, les gens qui ont une fréquence cardiaque de plus de 80 battements par minute au repos ont presque deux fois plus de risques (45 %) de mourir dans les deux prochaines décennies, que ceux dont la fréquence cardiaque est de 45 bpm.

Heureusement, il est possible de corriger le tir, entre autres par la pratique d’une activité physique régulière. Si votre fréquence cardiaque vous inquiète, parlez-en à votre médecin.

15. Vous avez mauvaise haleine

Ce n’est pas parce que vous avez mauvaise haleine de temps en temps que vous allez passer de vie à trépas dans les prochaines semaines. C’est probablement causé par votre alimentation.

En revanche, une mauvaise haleine chronique est un signe de cancer, de problèmes aux reins ou de maladies hépatiques. Voilà pourquoi il faut consulter.

14. Vous avez une douleur intense à la poitrine

Vous ressentez une douleur très forte et vive dans la poitrine? Vous devriez appeler le 911 pour demander de l’aide. C’est l’un des signes les plus courants de crise cardiaque et d’infarctus du myocarde.

Par contre, il existe d’autres causes expliquant une douleur à la poitrine, lesquelles cachent des maladies parfois aussi graves : angine de poitrine, cardiomyopathie hypertrophique, dissection de l’aorte et péricardite.

13. Vous avez une toux importante qui ne cesse pas

Avoir une petite toux de temps en temps ne devrait pas vous inquiéter. C’est probablement dû à des allergies ou à un rhume. À l’inverse, une toux qui dure depuis plus de trois semaines devrait vous encourager à consulter un médecin.

Derrière une toux chronique se cachent des maladies plus graves comme un cancer bronchique, une coqueluche ou la tuberculose.

12. Vos articulations vous font mal

Une douleur aux articulations est un signe commun d’arthrite… mais pas toujours! On l’associe aussi au lupus, une maladie chronique auto-immune, surtout si cette douleur articulaire est accompagnée de plaques rouges sur le visage, notamment près du nez et des joues.

Selon une étude britannique, les patients atteints de lupus ont un taux de mortalité 67 % plus élevé que la moyenne.

11. Vous avez peu d’amis

Vous vivez en solitaire? Vous avez peu de relations avec les autres? Désolé de vous l’apprendre, mais selon une étude de l’Université de Chicago, vous avez 14 % plus de risques de ne pas vous rendre à votre retraite.

Pourquoi? Tout simplement parce que votre système immunitaire et le nombre de vos globules blancs sont plus faibles étant donné que vous avez peu de contact avec l’extérieur. Votre protection contre les infections est donc moindre.

10. Vous faites de l’hypertension

Vous souffrez d’hypertension artérielle? Si vous ne voulez pas développer une maladie du cœur, avoir une insuffisance cardiaque ou encore être frappé d’un AVC, vous devriez faire des changements à votre mode de vie.

Manger mieux, faire du sport et arrêter de fumer aident habituellement à faire baisser la tension artérielle.

09. Vous faites de l’hypotension

D’un autre côté, ce n’est pas mieux d’avoir une pression artérielle trop basse. Si certains médicaments causent l’hypotension, des maladies plus graves ont également la faculté de faire diminuer votre tension artérielle, comme des troubles cardiaques (infarctus du myocarde, cardiopathie valvulaire, etc.) et neurologiques (maladie de Parkinson, sclérose en plaques, etc.).

08. Vous avez mal à la tête en vous levant le matin

Avoir mal à la tête en se levant le matin n’est pas nécessairement le signe d’une maladie grave. Peut-être simplement que vous manquez de sommeil ou que vous avez le rhume. Cependant, si vous avez tendance à avoir des nausées et à vomir (et que les vomissements chassent les maux de tête), vous avez peut-être une tumeur au cerveau. Un examen approfondi permettra de faire la lumière.

07. Vous souffrez du diabète

Un diabète qui n’est pas traité est possiblement mortel à long terme. Le sucre dans le sang endommage graduellement les vaisseaux sanguins et peut même les obstruer, ce qui hausse les risques d’avoir un infarctus ou un AVC.

En fait, les diabétiques ont quatre fois plus de risques de développer une maladie cardiaque et ont une espérance de vie de 5 à 10 ans plus faible que la normale.

06. Votre taux de cholestérol est trop élevé

Vous avez un niveau de cholestérol élevé? Vous êtes loin d’être seul. Selon Santé Canada, environ 40 % des Canadiens âgés de 20 à 79 ans souffrent du même problème que vous.

S’il n’est pas nécessairement annonciateur d’une maladie grave ou d’une mort imminente, un taux excessif de cholestérol augmente vos risques de développer différentes maladies cardiaques, comme les maladies coronariennes.

Heureusement, un changement dans son alimentation et son mode de vie parvient dans la majorité du temps à renverser la vapeur.

05. Vous avez du sang dans les selles

Si vous voyez du sang dans vos selles, vous ne devriez pas paniquer. La couleur rougeâtre de vos excréments est peut-être simplement due à ce que vous avez mangé ou encore aux hémorroïdes.

En revanche, si vous êtes également constipé ou que vous avez la diarrhée ou des crampes, et que ça dure depuis au moins 2-3 semaines, pensez à prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé. Ce sont là des signes du cancer colorectal.

04. Vous êtes incapable de lever vos deux bras normalement

Si vous êtes brusquement incapable de lever vos deux bras normalement et qu’il n’y a aucune autre explication comme une blessure, vous devriez contacter les secours, particulièrement si votre visage s’est affaissé et que vous avez de la difficulté à bien prononcer.

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, ce sont là les trois signes principaux d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

03. Vous avez un IMC de 35 ou plus

Il est important de connaitre son indice de masse corporelle (IMC). En plus d’indiquer si vous êtes en excès de poids ou obèse, ce simple chiffre est capable de vous dire si vous allez mourir prématurément ou non.

De ce fait, une étude parue dans le Journal of the American Medical Association a conclu que les obèses de type II, c’est-à-dire ceux ayant un IMC de plus de 35, ont un taux de mortalité 29 % plus élevé que la moyenne.

02. Vous êtes un ancien obèse

En même temps, si vous êtes un ancien obèse, vous n’êtes pas non plus totalement à l’abri des maladies.

D’après une étude américaine parue dans la revue scientifique PNAS, les personnes ayant un poids santé, mais qui ont déjà été obèses dans le passé ont un taux de mortalité 27 % plus élevé que les gens n’ayant jamais souffert d’embonpoint.

De plus, celles-ci ont plus de risques d’avoir le diabète de type 2 ou de développer une maladie du cœur.

01. Vous souffrez de dysfonction érectile

Les problèmes de dysfonction érectile sont encore tabous chez bien des hommes. Par contre, si vous souffrez de ce problème régulièrement, il serait important d’en parler à un médecin. Tout d’abord, pour avoir une vie sexuelle épanouie et, ensuite, pour éviter tout problème de santé grave.

Les problèmes de dysfonction érectiles sont souvent causés par des vaisseaux sanguins « bouchés ». Or, le responsable de cet engorgement est probablement une maladie du cœur.

Un homme dans la quarantaine qui a régulièrement de la difficulté à maintenir une érection devrait particulièrement prendre ce problème au sérieux, car il a, selon des études, 50 fois plus de risques de subir une crise cardiaque dans les dix prochaines années.

S’il vous plait, Veuillez partager avec vos amis sur Facebook et dans vos groupes WhatsApp.

Source : https://www.msn.com

Advertisement