10 raisons de l’infertilité masculine

1195
raison de l'infertilité masculine
Advertisement

il y a dix raisons principales de l’infertilité masculine bien qu’elles ne manifestent aucun symptôme. Souvent, l’infertilité masculine n’est identifiée qu’après les tentatives persistantes et infructueuses de conception d’un couple, mais il y a dix facteurs clés à considérer.

Infertilité masculine : 10 raisons pourquoi vous ne pouvez pas mettre une femme enceinte

Le Comité de la médecine de la reproduction, de l’endocrinologie et de l’infertilité de FIGO souligne l’importance pour les hommes de prendre en considération les facteurs suivants, en utilisant des mesures préventives:

1. Obésité

Un IMC supérieur à 30 peut avoir un impact sur la qualité du sperme, car les dépôts graisseux peuvent surcharger et influencer le métabolisme des androgènes (hormones qui jouent un rôle dans les traits masculins et l’activité reproductrice), en particulier la testostérone. Cela provoque des altérations significatives du développement du sperme et de l’ADN du sperme dans le noyau.

2. Tabagisme et substances addictives

Les substances inhalées et addictives ont un effet négatif significatif sur le sperme en raison des récepteurs de la nicotine et des cannabinoïdes dans les tissus testiculaires. La nicotine provoque un déséquilibre dans le corps appelé stress oxydatif; cela influence la qualité du sperme et le potentiel de fécondation. La cocaïne altère également le développement et la motilité des spermatozoïdes. L’arrêt du tabagisme et de la consommation de drogues ne provoque l’inversion de la plupart des dommages spermatiques qu’après plusieurs mois d’arrêt.

Advertisement

3. Radiation

Bien qu’il y ait un débat important dans la littérature scientifique sur l’impact de l’irradiation des téléphones portables sur l’infertilité masculine (une seule méta-étude a présenté des données significatives sur l’effet), il est fortement recommandé aux hommes de ne pas garder leur téléphone portable à proximité du scrotum et des testicules pour réduire les risques. Une cause moins évitable de l’exposition aux rayonnements est le traitement du cancer comme la chimiothérapie. Dans ce cas, le protocole de préservation de la fertilité comprend la congélation du sperme et d’autres méthodes avancées telles que la biopsie testiculaire ou l’extraction et la congélation de cellules souches spermatogoniales.

[ Lire Aussi : 20 aliments qui augmentent le nombre de spermatozoïdes et le volume de sperme ]

4. Nutrition

Les aliments riches en antioxydants peuvent aider à préserver la fertilité masculine. Des exemples d’aliments aux propriétés antioxydantes comprennent: le fromage (vitamine A), les oranges (vitamine C), les graines de tournesol (vitamine E), le poisson (oméga 3), le brocoli (acide folique); les haricots et les artichauts ont également des propriétés antioxydantes.

5. Suppléments et stéroïdes

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés sans l’avis d’un médecin ou d’un professionnel concernant l’impact sur la santé et la fertilité. Les injections de testostérone et autres préparations de stéroïdes peuvent nuire gravement à la production de spermatozoïdes. La consommation excessive de café peut également avoir une influence, en particulier s’il existe un problème de fertilité sous-jacent.

6. Température testiculaire élevée

Les organes génitaux masculins pendent à l’extérieur du corps, dans un sac scrotal avec une température inférieure par rapport aux organes intra-abdominaux. Augmenter la température testiculaire de 2 ou 3 degrés centigrades peut compromettre la qualité et la fonctionnalité du sperme. Les facteurs de risque peuvent inclure le travail dans des professions à haute température; professions avec de longues heures en position assise; des sous-vêtements serrés et l’utilisation d’ordinateurs portables aident sur les genoux pendant une longue période de temps.

7. Infections

Il est bien connu que les infections sexuellement transmissibles (IST), y compris la gonorrhée, la chlamydia et l’uréoplasme, peuvent causer l’infertilité masculine. L’inflammation génitale produite par ces micro-organismes contribue aux modifications de la qualité du sperme, tandis que les cas graves et chroniques de ces infections peuvent provoquer une obstruction. Tout signe d’infection doit être diagnostiqué et traité de manière agressive avec des antibiotiques.

8. Lésions génitales

Les lésions testiculaires doivent être traitées sans délai. Les hommes doivent faire très attention lors des sports dans lesquels les testicules ne sont pas correctement protégés, y compris les arts martiaux, le cyclisme, l’équitation.

9. Varicocèle

Il s’agit d’une hypertrophie des veines du sac scrotal, qui augmente la température des testicules et influence la production et la qualité du sperme. Les tests et le traitement de cette condition font partie intégrante de l’enquête sur l’infertilité masculine.

10. Âge

L’hypothèse selon laquelle les hommes peuvent se reproduire jusqu’à un âge avancé est totalement fausse. Après 35 ans, le potentiel reproducteur des hommes diminue fortement, sous forme de fragments d’ADN dans le noyau. Après l’âge de 40 ans, la probabilité que les hommes engendrent un enfant sans mutations génétiques diminue de 11% chaque année. Les enfants dont le père est âgé de plus de 50 ans sont beaucoup plus susceptibles de souffrir d’affections telles que le syndrome de Down, la neurofibromatose, l’autisme et le syndrome de Kleinfelter.

[ Lire Aussi : 10 astuces pour augmenter le nombre de spermatozoïdes rapidement ]

Advertisement